mercredi 16 août 2017

Sois fier, sois humble!




un petit article rapide, pour vous parler d'un qualité tellement essentielle à acquérir...

Je ne suis absolument pas d'accord avec la définition que nous donne les dictionnaires, qui est à mon sens totalement opposée à sa réelle signification, du point de vue évolutif et spirituel :

  • Disposition à s'abaisser volontairement (à faire telle ou telle chose) en réprimant tout mouvement d'orgueil par sentiment de sa propre faiblesse. Caractère de ce qui a peu d'importance, peu d'envergure, peu d'éclat. (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales)

  • Sentiment, état d'esprit de quelqu'un qui a conscience de ses insuffisances, de ses faiblesses et est porté à rabaisser ses propres mérites. Caractère de ce qui est modeste, peu important, sans prestige. (Larousse)

Comme toujours, les plus grandes vertus du développement de la conscience sont galvaudées, voire foulées au pied : discipline, maîtrise, jouissance, liberté, et bien entendu, humilité! Que l'être humain devient pathétique lorsqu'il s'étouffe dans sa vanité...

En désespoir de cause, j'ai jeté un oeil sur ce que l'on en dit sur Wikipedia, cette encyclopédie libre et virtuelle que beaucoup dénigrent, parfois à tord, parfois à raison. Et quelle fut ma surprise en découvrant l'explication que l'on peut y lire! En effet, je ne sais pas qui en est l'auteur, mais j'ai envie de lui dire un grand MERCI pour avoir redonné enfin ses lettres d'or à celle qui nous fait encore tellement souvent défaut, pour avoir fait preuve d'une grande lucidité sur ce qu'est en vérité l'humilité:

"Le mot humilité (du mot latin humilitas dérivé de humus, signifiant "terre") est généralement considéré comme un trait de caractère d'un individu qui se voit de façon réaliste. L'humilité s'oppose à toutes les visions déformées qui peuvent être perçues de soi-même (orgueil, égocentrisme, narcissisme, dégoût de soi), visions qui peuvent relever de la pathologie à partir d'une certaine intensité. L'humilité n'est pas une qualité innée chez les humains; il est communément considéré qu'elle s'acquiert avec le temps, le vécu et qu'elle va de pair avec une maturité affective ou spirituelle. Elle s'apparente à une prise de conscience de sa condition et de sa place au milieu des autres et de l'univers.

L'humilité n'est pas forcément liée à la manière dont un individu se montre aux autres, ainsi la modestie n'est pas une forme d'humilité mais plutôt une "démonstration" d'humilité que peut tout à fait réaliser une personne dépourvue d'humilité. De même, la fierté n'est pas incompatible avec l'humilité, un individu peut être fier de lui pour ce qu'il a réalisé, justement parce qu'il possède assez d'humilité pour prendre conscience qu'il a fait beaucoup pour ce qu'il est. Par opposition, c'est souvent par manque d'humilité qu'un individu se dévalorise, en sur-estimant ses propres capacités et donc en considérant ses réalisations comme médiocres."

Outre le fait que je valide complètement ce qui est dit ci-dessus (l'humilité n'est en effet pas de la modestie ni n'est opposée à la fierté, tout du contraire!), rapprocher l'humilité de l'humus, et donc faire de l'humble un être proche de la terre, conscient et enraciné, voilà qui me plaît beaucoup... Car l'humilité, c'est la vertu du sage et du guerrier, fier et courageux, libre et puissant, qui se connaît vraiment lui-même et tient son destin entre ses propres mains!

Et vous, qui serez-vous?

Texte sous copyright - tous droits réservés - 2017 - Liyane Bliksem

*******

Aimeriez-vous enfin goûter au véritable massage tantrique, et en finir avec son faux frère érotique qui en usurpe le nom? Voudriez-vous accéder à l'enseignement du Tantra Yoga, antique et authentique, loin du new-age ambiant? Alors n'hésitez plus :

www.kamatantrayoga.com