dimanche 4 octobre 2015

Massage linga = finition ?




Voici probablement la question qui trouble le plus les amateurs comme les détracteurs du massage tantrique, ainsi que les néophytes de ce soin dévotionnel. Alors, remettons les choses au clair!

Qu'est ce qu'une finition?


Une finition, dans le domaine des pratiques sexuelles, désigne de manière voilée une fellation ou une masturbation menée jusqu'à éjaculation dans le but d'assouvissement sexuel. Un massage qui se conclut par une finition est donc une prestation érotique et rien d'autre.

En conséquence, le massage tantrique n'inclut pas de finition.

Qu'est ce qu'un massage du linga (ou de la yoni)?


Linga est le terme sanskrit pour "signe", et non pas pour "phallus" ou "pénis" comme on le croit souvent.

Mais pourquoi cette erreur récurrente? Probablement parce que la phallus, au sens symbolique et non pas sexuel, est le "signe" sacré de Shiva, partenaire divin de Shakti dans les représentations bien connues d'union tantrique. Ainsi, l'organe (de l'homme comme de la femme) est donc également considéré comme sacré, à l'instar du corps dans son intégralité : le linga (et la yoni) est un des sièges de l'énergie sexuelle, honoré pour son potentiel de (re)génération.

Il est indispensable lors de la séance que le corps entier soit massé, sachant qu'un temps plus ou moins équivalent sera accordé à chaque partie de celui-ci : les mains, les bras, les jambes, les pieds, la tête, le visage, la nuque, la face dorsale et ventrale du corps, et finalement les parties intimes. Le but de la séance étant de générer une prise de conscience globale, sine qua none à l'éveil de son énergie personnelle et sexuelle, la réceptivité est primordiale.

Pourquoi le massage du sexe en dernier ? Car cette partie très sensible de notre anatomie réclame une consciencieuse préparation en amont, afin d'installer un climat de confiance et de détente, de permettre une répartition énergétique plus fluide (le flux est souvent plus intense lors de la stimulation génitale), et enfin "casser" le mécanisme de l'attente du seul plaisir charnel.

Ce dernier point est d'ailleurs manifeste dans la manière dont se déroule le massage intime, c'est-à-dire dans la douceur, la lenteur, et parfois même l'immobilité.

Et pour conclure, il est à savoir que le massage linga/yoni a pour premier objectif d'approfondir le lâcher-prise, certainement pas de susciter l'excitation sexuelle ou satisfaire une attente érotique. Dans un second temps, lorsque le lâcher-prise est acquis, on peut travailler plus spécifiquement sur la stimulation de l'énergie sexuelle (là encore, il n'y a aucune finition ni jeu érotique ou sexuel d'aucune sorte).

En résumé, qu'est-ce qui donc différencie le massage linga/yoni de la finition ? Le procédé, l'objectif et l'état d'esprit.

Texte sous copyright - tous droits réservés - 2015 (publication) - 2018 (édition) - Kama Tantra Yoga


*******

Loin du new-age ambiant, accédez à un enseignement authentique du Tantra Yoga et découvrez ses massages afin de stimuler votre éveil spirituel :

www.kamatantrayoga.com