samedi 23 avril 2016

Qu'est ce que la maîtrise?




Dans le milieu du développement personnel, et en particulier celui de la spiritualité, la concept de maîtrise est souvent mal vu et considéré. Elle serait rigidité, sévérité et lourdeur. Mais ce qui se cache souvent derrière cette vision galvaudée de la maîtrise sont les vilaines sœurs de notre discutable manie à faire les "cendrillon"* : Ignorance et Oisiveté. Pourtant, il ne tient qu'à nous de les transformer en Connaissance et Liberté!

Certes, un coup de baguette magique ne suffira pas, cela demandera beaucoup de travail et de patience, car la voie de la maîtrise est question de discipline, ce qui sous-entend de faire des efforts.

Voyons ce que dit le dictionnaire Larousse à propos de la maîtrise :

Supériorité, domination incontestée sur des adversaires.

La notion de supériorité (et d'infériorité) en appelle une autre, celle de l'égalité. Au sein des mouvements de révolte politique, sociale, économique et tutti quanti, on s'évertue à établir celle-ci. Parce que nous sommes tous égaux, non pas biologiquement et physiologiquement, mais bel et bien en droit. Le droit d'apprendre, de progresser, d'évoluer en adéquation avec sa nature propre, de choisir ses croyances et son chemin. Le droit au respect, ce qui commence par le respect de soi-même. 

Et pour ce qui concerne la supériorité effective sur autrui, voyons la définition suivante qui est plus explicite.

Fait de dominer techniquement, intellectuellement, scientifiquement, et sûreté de l'exécution dans un domaine technique ou artistique.

La maîtrise d'une discipline, c'est la connaissance aiguë de celle-ci, aussi bien théorique que pratique, qui rend possible une mise en application la plus qualitative possible. Pas de notion de supériorité prétentieuse ou d'infériorité dégradante ici, juste du travail et des efforts, du labeur et du mérite. Juste une liberté conquise.

Ici, la supériorité est donc liée à la connaissance, et non pas avec un quelconque dénigrement de l'autre. Et la domination n'a rien à voir avec la volonté d'écraser ou priver l'autre de sa liberté, mais elle parle de la puissance du conquérant face à l'adversité.

Domination de soi-même et sang-froid.

La maîtrise ne fait pas de vous un despote froid et cruel, mais le dieu bienveillant et tout-puissant de l'univers, de la vie qui vous habite et dont vous avez la responsabilité.

Se respecter, c'est s'aimer. Et développer cet amour n'est possible que si l'on s'accepte. Mais pour s'accepter, faut-il encore se connaître, se connaître réellement, jusque dans les recoins les plus obscurs de notre psyché. La connaissance, c'est la compréhension et l'acceptation des forces qui nous habitent, la capacité de cerner leur interaction et prendre l'emprise sur ce merveilleux chaos afin de mener notre barque plutôt que d'être incessamment ballotté dans tous les sens, afin de vivre plutôt que de survivre...

Etre "connaissant", c'est être conscient. Et la maîtrise est l'art de se donner les moyens d'atteindre cette conscience. 

Voilà ce que vous enseignera le Tantra Yoga.

Texte sous copyright - tous droits réservés - 2016 (publication) - 2018 (édition) - Kama Tantra Yoga

*******

* Sachant qu'en psychologie le complexe de cendrillon est le désir inconscient de certaines femmes d'être prises en charge par autrui, je l'élargis ici aux deux sexes.

*******

Loin du new-age ambiant, accédez à un enseignement authentique du Tantra Yoga et découvrez ses massages afin de stimuler votre éveil spirituel :

www.kamatantrayoga.com