samedi 16 juillet 2016

Qu'est ce que le Tantra Yoga ?




Je vous ai déjà expliqué succinctement ce qu'est le Tantra et le Kama-Tantra. Revenons à présent sur ceci maintenant que je propose des cours de Tantra Yoga, car il semble que le terme "yoga" crée la confusion dans les esprits. Ce qui est largement compréhensible dans la mesure où, de nos jours, tant "tantra" que "yoga" sont compris de travers...

Un peu d'histoire et d'étymologie


Certes, Tantra signifie "toile", "trame" (qui pourrait se faire synonyme de "voie") en sanskrit. Mais plus basiquement encore, il signifie également "enfilade". De quoi ? De textes, tout simplement. Le Tantra désigne donc un ensemble de textes antiques faits de doctrines spirituelles, de rituels magiques et de pratiques initiatiques couvrant les divers et nombreux aspects de l'existence humaine, tels que, entre autres, la religion, la vie sociale et domestique, l'alimentation et la médecine, la mort et les rites funéraires, ou encore la sexualité et la pratique magique. Sachant en outre que tous ces textes sont d'origines culturelles diverses, tout comme de fait les enseignements qui les constituent.

Ceci-étant, un des points récurrents est la dimension souvent cérémoniale de l'approche tantrique, et donc son orientation généralement plus collective que solitaire.

En ce qui concerne le Yoga, qui signifie le plus souvent "union", mais dispose aussi d'une autre étymologie traditionnelle signifiant "arrêt", il était une discipline d'origine solitaire. Le yogi (ou la yogini) était ce pratiquant qui partait, seul, au fin fond des forêts ou dans les montagnes, et y restait un temps indéfini, voire parfois toute sa vie durant, pour pratiquer des méditions très profondes, dans divers buts : quête d'acquisition de pouvoirs mystiques et psychiques, de vérités intuitives sous forme d'illumination de sa conscience, de félicités et jouissances psychiques dépendantes que de soi, ou encore d'auto extinction spirituelle transcendant la vie.


De nos jours, le Yoga est souvent uniquement synonyme d'union à Soi pour initier l'union à l'univers, au macrocosme, au Divin. Mais le Yoga ancien dispose d'un sens plus profond et beaucoup moins théiste qu'on lui donne habituellement.

Parce que l'homme est un voyageur et un aventurier (du moins, il essaye...), qu'il aime découvrir et conquérir, et qu'il a en lui le germe de l'évolution le poussant à apprendre et s'adapter, adeptes des tantras et yogis ont fini par se confondre : au fil du temps les uns et les autres se sont rendus compte que ce que faisait le voisin n'était pas si inintéressant que ça, et que pourquoi ne pas intégrer les cérémonies des premiers aux pratiques des seconds, et vice versa...

C'est ainsi que nous parlerons à présent de Tantra Yoga, souvent réduit probablement à tord à "Tantra", ce qui n'aide pas toujours à la bonne compréhension des choses.


Quelques mots sur le Tantra Yoga


Dans Tantra Yoga, Tantra ne désigne pas cette voie spirituelle contemporaine censée s'en inspirer et qui consiste en une tentative de revalorisation du sacré dans la sexualité (dixit Nancy Shaink sexologue de son état et détentrice d'une maîtrise en sciences des religions). Ça, c'est du neo-tantra, un courant somme toute relativement récent.

Bien entendu que la sexualité est présente dans le Tantra, comme dans toute voie de développement personnel d'ordre holistique qui se respecte. Ceci étant, la pratique sexuelle, qu'elle aille jusqu'au coït ou non, n'y a pas pour objectif d'aider le pratiquant à découvrir sa sexualité, se réconcilier avec elle ou l'épanouir (le credo du neo-tantra). Cet équilibre, c'est par sa pratique de la méditation et autres entraînements psychiques qu'il l'aura développé. Et c'est seulement lorsqu'il l'aura acquis qu'il pourra introduire l'usage de l'éros et des échanges sexuels dans ses pratiques, car dès lors libéré du joug de ses pulsions, émotions et sentiments.

Mais alors, quel est donc l'objectif de la pratique sexuelle au sein du Tantra Yoga ? Utiliser cette formidable énergie de vie qu'est celle de la sexualité pour passer à des niveaux supérieurs de conscience et éveiller sa puissance personnelle (kundalini). Sans recherche, ni attente, ni dépendance érotique.

Quant au Yoga, il ne s'agit évidemment pas de ce savant mélange entre une gymnastique* aux relents spirituels (ou pas) et une méditation "de coussin", composition mi sportive mi new-age dont l'homme moderne est si friand. Non, le Yoga est, en réalité et comme décrit précédemment, un ensemble de disciplines et de techniques dont le but est de permettre au pratiquant de développer puissamment son psychisme, de le mener à l'illumination de sa conscience, à l'union de microcosme (lui) et du macrocosme (l'univers).

Pour les amateurs de littérature souhaitant approfondir leur compréhension historique et philologique en ce domaine, je ne saurais trop vous conseiller l'excellent ouvrage de Jean Varenne, Le Tantrisme : mythes, rites, métaphysique.

Aimeriez-vous apprendre le Tantra Yoga, le vrai, antique et authentique, celui qui changera en profondeur et positivement votre vie et votre rapport à celle-ci, à vous-même et aux autres ?



*******

* La plupart des cours de "yoga" sont une sorte de gymnastique que l'on nomme souvent hatha yoga (mais pour l'asthanga yoga, même combat...). Ce qui est évidemment parfaitement incorrect. En effet, le hatha yoga, signifiant "union par l'effort (violent)", n'utilise pas les diverses postures qui y sont enseignées pour simplement détendre et assouplir le corps (même si ces bienfaits, à force de pratique, peuvent bien entendu en résulter), mais bel et bien, encore et toujours, pour permettre le passage à des niveaux de conscience supérieurs.

Texte sous copyright - tous droits réservés - 2016 - Kama Tantra Yoga


*******


Loin du new-age ambiant, accédez à un enseignement authentique du Tantra Yoga et découvrez ses massages afin de stimuler votre éveil spirituel :

www.kamatantrayoga.com