vendredi 21 décembre 2018

Comment réussir son massage?




Le massage tantrique est une question d'état d'esprit avant d'être une question de technique. Vous pourriez connaître et pratiquer toutes les techniques de massage existantes, sans l'état d'esprit idoine, vous ne serez pas capable de donner un massage tantrique. A contrario, si vous avez développé cet état d'esprit particulier, vous pourrez très rapidement acquérir l'un ou l'autre technique de massage de type relaxant et prodiguer un massage tantrique.

Ce fameux état d'esprit, c'est celui de dévotion (Bhakti). Une capacité d'amour universel et inconditionnel, mystique et métaphysique, qui n'a rien à voir avec les sentiments ni le sexe. Et celui-ci s'acquière grâce au développement de la maîtrise de son psychisme, c'est-à-dire tout le travail de désassujettissement au chaos qui règne dans notre mental (les sentiments et les pensées), dans notre coeur (les émotions) et dans notre corps (pulsions et instincts). Chaos qui nous gouverne la plupart du temps, et que tout un chacun peut apprendre à gouverner avec une bonne dose d'efforts et d'audace.

Ceci-étant, bien que cet état d'esprit hors norme soit un sine qua non, il reste toute de même très recommandé, voire indispensable, d'avoir également acquis l'une ou l'autre technique de massage. Ne fut ce que pour ne pas faire de tord à la personne qui se met entre vos mains! Tel que, par exemple, le massage californien ou le massage hawaïen, que de nombreux organismes  de par le monde propose à l'enseignement.

Vous avez donc compris que deux prérequis sont nécessaires à la pratique du massage tantrique : l'état d'esprit dévotionnel (ce qui sous-entend entraînement méditatif et énergétique conséquent en amont), l'ingrédient principal sans quoi rien n'est possible,  et au moins une technique de massage relaxant. Ensuite, si vous souhaitez donner le meilleur massage relaxant possible, un minimum de matériel est nécessaire. C'est ce que nous allons développer ci-dessous.

Voici donc, à mon sens, les trois "outils" incontournables d'un massage relaxant réussi:

L'huile de massage


J'ai testé de nombreuses huiles végétales, parfois mélangées entre-elles, afin de trouver un bon compris entre fluidité, soin et tolérance. J'ai fini par en garder trois, que j'utilise indépendamment l'une de l'autre :
  • l'huile d'argan, pour le visage uniquement car assez onéreuse:
  • l'huile de coco, solide à température ambiante donc il faut la chauffer avant de l'utiliser,
  • l'huile d'abricot, lorsque je masse à froid.

Pour le corps, ma préférée est sans conteste l'huile de coco (bio, naturelle et désodorisée). Elle est très hydratante et nourrissante, et sa fluidité est absolument parfaite. Cependant, je la déconseille sur le visage car elle a un indice comédogène très élevé (4, le maximum étant 5).

L'huile d'abricot, un peu plus chère, reste néanmoins une bonne alternative lorsque l'on n'a pas la possibilité de chauffer l'huile. Elle est régénérante et adoucissante, et son indice comédogène de 2 permet généralement son usage sur le visage (attention tout de même si vous avez la peau grasse ou acnéique).

Enfin, le "nec plus ultra" reste l'huile d'argan pour le visage (quelques gouttes suffisent largement),  avec son indice comédogène de 0, reconnue pour ses propriétés anti-oxydantes et anti-âge.

Beaucoup de massothérapeutes utilisent de l'huile de sésame (désodorisée), très économique et une merveille pour la peau, mais une catastrophe pour les personnes allergiques aux arachides et consort. Donc prudence également avec l'huile d'amande douce, l'huile de macadamia, l'huile de noisette...

Confort et température


Il est souhaitable que la personne qui recevra le massage soit allongée sur un support confortable, ni trop mou ni trop dur, et suffisamment large pour que toutes les parties du corps puissent reposer sur celui-ci, sans quoi elle ne pourra pas complètement se détendre.

Logique.

Mais aussi, il est à savoir qu'une personne couchée et immobile (d'autant plus si elle est dévêtue) subira une déperdition de chaleur. Et lorsqu'on a froid, difficile de se détendre... Outre, les radiateurs classiques, voire les chauffages d'appoint, je recommande donc vivement l'usage d'une couverture chauffante à placer sous le drap/serviette qui recouvre le support de massage (table ou futon).

J'ai encore et toujours (trop) régulièrement des patients, pourtant habitués des massages en spa et centre de bien-être, qui s'étonnent (et son ravis) de la présence d'une couverture chauffante entre eux et mon futon (ou table). C'est pourtant un basique que tout professionnel du massage relaxant devrait avoir sous la main...

L'ambiance


L'atmosphère dans laquelle baignera la personne massée participera pleinement à son état de détente. Donc, autant que faire se peut, un lieu calme et paisible est à privilégier.

D'autre part, à moins d'avoir l'immense privilège de donner votre massage en pleine nature au seul son du souffle du vent dans les arbres et du chant des oiseaux, une petite musique de circonstance sera plus que bienvenue (de type douce et relaxante, évidement!), afin d'aider votre massé à sortir du brouhaha citadin et ne plus se focaliser sur celui-ci.

Ensuite, si possible, veillez à tamiser la lumière ou utiliser comme éclairage une lampe de chevet (éventuellement recouvert d'un tissu), voire quelques bougies disséminées dans la pièce. Dans ce dernier cas, restez tout de même attentif afin d'éviter les accidents et inconvénients (coulures de cire, odeur de brûlé, incendie...).

Et last but not least, invitez le massé à fermer les yeux pour se "déconnecter", et, s'il fut bien utile de le préciser, de se garder d'initier des caresses sur votre personne : on ne peut pas se relâcher si on tente de garder le contrôle!


Sur ce, je vous souhaite un bon massage ;)


Texte sous copyright - tous droits réservés - 16/01/17 (publication) - 21/12/18 (édition) - Kama Tantra Yoga


Découvrez le Tantra Yoga, à la fois art sacré ancestral et enseignement initiatique voué à l'éveil de votre puissance personnelle :